La fonction RH est assez singulière en cela qu’elle a inventé un concept unique de marketing de soi. C’est à ma connaissance la seule fonction qui a eu besoin de théoriser sa propre valorisation pour apprendre à partager son reflet dans le miroir. Je ne crois pas jamais avoir entendu parler de marketing Finance et Comptabilité, de marketing R&D ou encore de marketing Marketing mais en revanche, le marketing RH est concept bien établi et pas seulement un buzz-word.

Narcissiques ces RH ? Ils seraient à ce point amoureux d’eux-mêmes qu’ils éprouveraient le besoin irrépressible de partager cette passion avec la terre entière ?

Complexée ? Se sentant en dessous des autres dans l’organisation, la fonction aurait élaboré des stratégies de rééquilibrage pour prouver sa valeur ?

Vaniteuse ? Certaine d’être la clef de voute de l’entreprise, la fonction RH aurait ainsi développé une telle suffisance qu’elle en viendrait à privilégier le faire-savoir sur le savoir-faire ?

Je ne crois pas qu’aucun de ces qualificatifs ne soit (à lui seul) à l’origine du marketing RH. L’explication est probablement plus à trouver dans le matériau même de la fonction, il est souvent intangible, non-quantifiable, impalpable ou inestimable. L’Humain ! La Culture ! Les Valeurs ! Les Relations ! Les Compétences ! Comment attendre des membres des organisations qu’ils comprennent, sans être aidés, toute la puissance d’une bonne stratégie RH dont l’essentiel des KPI sont qualitatifs ? Comment attendre de ses pairs, sans leur avoir donné au préalable toutes les clefs, qu’ils réalisent que le temps de la fonction RH n’est pas forcément le temps des cycles financiers, que les effets des actions entreprises, des investissements réalisés se feront sentir dans 1, 2, 3 ou 5 ans ?

C’est sans doute moins pour elle que pour les autres que la fonction a eu l’intelligence d’inventer le marketing RH. Il est vrai que, ce n’était pas nécessairement un mouvement naturel pour les DRH, dont la mission demande souvent humilité et capacité à rester dans l’ombre, d’accepter de tourner les projecteurs sur soi et de s’exposer à la lumière.

Allez, une fois n’est pas coutume…vendredi, on se congratule, on se félicite, on se lance des fleurs, on s’envoie des autosatisfecit. On regarde dans le rétroviseur de 2018 et on s’enorgueillit de ce que l’on a particulièrement réussi. Nous vous invitons à penser à une ou plusieurs réalisations de l’année qui se termine et dont VOUS êtes particulièrement fière ou fier et d’avoir l’outrecuidance de la partager sans réserve…

C’est moi qui l’ai fait !

Rejoindre la conversation

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :